Bangui : Les étudiants réfléchissent sur les difficultés qui freinent leurs études

Bangui, 6 févr. 13 (RJDH) – Les questions académiques et socioculturelles étaient au centre d’une assemblée générale des étudiants de l’Université de Bangui, ce  mercredi 6 janvier, à l’initiative de l’Association des étudiants centrafricains (ANECA).

A l’issue de cette assise, les étudiants ont débattu les points à savoir la révision à la hausse du quota des étudiants boursiers, la réhabilitation de l’unique bibliothèque universitaire, l’application  des sorties pédagogiques, les problèmes des tables-bancs et l’élasticité de l’année académique.

« Nous sommes à une semaine de l’ouverture de la commission d’attribution des bourses de l’année académique 2012-2013. C’est pourquoi, nous en avons profité pour convoquer tous les étudiants afin de recueillir leurs points de vue, leur orientation et leurs exigences pour que nous nous prévalions lors de la période de commission », a expliqué René Raoul Zanga, vice président de l’ANECA.

René Raoul Zanga a souligné que l’unique bibliothèque regorge uniquement des livres qui portent tous le cachet de l’empire centrafricain, alors que dans les autres universités du monde, les hommes sont à l’heure du numérique. Les étudiants utilisent des documents mis à jour et réactualisés qui datent de leur époque et qui tiennent comptent aussi de l’actualité, ce qui est contraire à l’Université de Bangui.

Il indique par ailleurs que les étudiants de la Faculté des Sciences et de l’Institut Supérieur de la Technologie n’ont pas été durant deux ans sur le terrain pour des exercices pratiques. « Pourtant,  la science sans pratique est comme un bateau sans phare », a-t-il dit.

« Nous allons solliciter l’intervention du rectorat afin de  nous confectionner des tables-bancs, puisque nous en manquons énormément. On s’est dit qu’avant même que l’Etat intervient pour la confection des tables-bancs, le rectorat peut déjà prélever une partie de l’argent sur  nos frais d’inscription pour nous soulager un peu », a-t-il ajouté.

L’université de Bangui a été construite sous le règne de l’ancien président Jean Bedel Bokassa. Elle compte aujourd’hui environ 23 000 étudiants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 464 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :