Bangui : L’ONU salue la formation du gouvernement d’union nationale

Bangui, 6 févr. 13 (RJDH) – Le secrétaire général de l’organisation des Nations-Unies(ONU) Ban-Ki Moon a dans une déclaration faite le mardi 5 février, salué la formation du nouveau gouvernement d’Union nationale comme le prévoyaient les Accords de Libreville.

Pour le secrétaire général de l’ONU, c’est une étape importante vers la consolidation du processus de paix en République centrafricaine, avant d’encourager toutes les parties composantes à respecter les dispositions de l’Accord de cessez-le-feu signé le 11 janvier 2013 et à prendre des mesures qui s’imposent pour assurer la protection des civils partout dans le pays.

Ban-Ki Moon a également souligné l’urgence d’un soutien de la communauté internationale en faveur de la République centrafricaine afin de pouvoir répondre aux besoins humanitaires dans le pays.

Le 15 janvier dernier, le secrétaire général de l’ONU avait salué l’accord signé à Libreville, qui demandait un cessez-le-feu et l’accord politique sur la résolution de la crise en République centrafricaine. Il avait aussi appelé le gouvernement, les groupes politico-militaires, la coalition Séléka et les partis de l’opposition à mettre en œuvre ces Accords dans son intégralité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :