Nola : Les familles du personnel de la société CFAC dotées d’acte de naissance

Nola, 6 févr. 13 (RJDH) – Une cinquantaine de familles du personnel de la société d’exploitation forestière dénommée ‘’CFCA’’ dans la commune de Bambio, 180 kilomètres de la ville de Nola (sud)  ont été dotées  le mercredi 5 février des acte de naissance, une pièce dont plusieurs personnes travaillant dans cette société ne disposent pas.

Ce geste est une initiative de la mairie de Mbambio et du  tribunal de grande instance de Nola  en partenariat avec la société CFCA. « Le reste des employés ainsi que les membres de leurs familles vont également être dotés d’acte de naissance », a fait savoir une source proche de la mairie de cette localité.

Selon la même source, dans cette  société huit personnes sur dix ne disposent pas d’acte de naissance, une  situation qui influence depuis longtemps sur la titularisation des employés. « Cette initiative  va s’étendre dans les autres villages afin de résoudre tout ce problème », a précisé  le président du tribunal de grande instance de Nola, Joachin Gandas.

La première phase de cette  activité  a commencé le dimanche 5  et a pris fin le lundi 6 février. Elle  sera reprise le lundi 11 Février prochain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :