Bangui : La suspension des émissions sur les ondes de la Radio nationale fait polémique

Bangui, 18 févr. 13 (RJDH) – La suspension  de deux émissions animées par des proches du président Bozizé et diffusées à la radio nationale continue de faire l’objet de discussions. La décision  a été prise la semaine dernière par le ministre de la communication, issu de la coalition Séléka, Christophe Gazambéti.

Il s’agit des émissions ‘’ Yé so é lingbi ti inga’’ et ‘’Bango ndo ti Gbia ti Kodro’’  qui selon le ministre de la communication, sont incompatibles avec le processus de paix enclenché dans le pays. « Ce sont des choses qu’on ne peut plus supporter, vu que nous sommes dans une période de transition issue d’une crise militaro-politique. Ces émissions ne favorisent pas le climat de paix », a-t-il dit.

Joint ce matin par le RJDH, un animateur de ces  émissions affirme que « rien n’est perdu en ce moment. Nous avons d’autres voix de recours et nous comptons utiliser tout notre relation, afin de convaincre le ministre à reconduire les deux émissions.

A la direction générale  de Radio Centrafrique, une source bien informée, qui cite le texte qui a suspendu les deux émissions, a fait savoir que  celles-ci ont été suspendues pour une question de renouvellement de la grille de programme de la radio nationale.

Par ailleurs, les  émissions suspendues sont jugées « citoyennes » par les uns et « provocatrices » par les autres. La quintessence est qu’elles font souvent l’éloge du chef de l’Etat, ses actions et ses projets de société. Certains pensent que ces émissions sont une tribune pour les animateurs qui en profitent pour régler à travers le média le compte « à ceux qui en veulent à la politique du chef de l’Etat ».

« A mon avis le ministre de la communication a raison. Nous sommes en train de traverser une crise militaro-politique. De telles émissions ne sont pas de nature à apaiser la situation dans le pays. Nous avons déjà signé des accords de paix, alors, respectons-les », a mentionné un enseignant en sociologie, à l’Université de Bangui.

Il faut dire que ces émissions avaient été suspendues par le Haut conseil de la communication. Mais celles-ci avaient été reconduites après de tractations entre la direction de la radio nationale, les animateurs de l’émission et l’organe de régulation du secteur de communication en Centrafrique.

Pour l’instant la décision qui suspend ces  émissions n’a pas mentionné la date de leur rétablissement. Une situation qui fait croire à certains qu’elles ne seront plus reconduites dans cette période de transition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 462 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :