Bangui : L’épidémie de la rougeole se généralise

Bangui, 21 fév. 2013 (RJDH) -Des cas de la rougeole ont été signalés dans plusieurs régions de la République centrafricaine. Le ministère de la Santé publique forme des agents vaccinateurs qui vont mener  une campagne de vaccination dans les prochains jours contre cette maladie, a annoncé ce jeudi au RJDH le directeur général de la santé publique, Louis Namboua.

 Les régions dans lesquelles les cas de rougeole ont été signalés sont les villes de  Bocaranga, de Ngouandaye toutes situées dans le nord du pays. La sous préfecture de  Yaloké dans le sud-ouest, la ville de  Mbaïki dans le sud ainsi que  quelques quartiers de la ville de Bangui.

Docteur Namboua a souligné que des cas de la rougeole ont été signalés dans plusieurs zones de Centrafrique. « Par contre, nous n’avons pas des informations sur les villes occupées par les rebelles de la séléka », a-t-il relevé.

Pour freiner l’avancée de cette maladie dangereuse, des agents vaccinateurs sont en formation à Bangui. « Le gouvernement a organisé une formation intense des infirmiers afin qu’ils soient capables de mener une campagne efficace de lutte contre la rougeole », a ajouté le directeur général de la santé publique.

«  Nous avons constaté que les agents de santé dans la plupart des secteurs sous-préfectoraux sont des secouristes, soient des personnes formées sur le tas, qui n’appliquent pas avec exactitude les indications liées à la campagne de vaccination de lutte contre la rougeole », a-t-il souligné.

Pour le moment la campagne de vaccination est locale, surtout dans les zones indiquées, « Une opération de riposte contre la rougeole est en cours de réalisation dans les préfectures dont les enfants sont déjà victimes. C’est une urgence qu’il faut exécuter avec rapidité et efficacité afin d’éviter le pire », a signalé Louis Namboua.

Les symptômes de la rougeole et les agents de propagation

Le chef des statistiques et planification au district de Bégoua, Prosper Ngbo-Dibélé, a expliqué que la rougeole est une maladie contagieuse, dangereuse pour des enfants de moins de cinq ans. « Les symptômes de la rougeole sont identifiés par la fièvre, dans un premier temps, la victime a la conjonctivite, ses yeux rougissent, elle souffre aussi de la démangeaison  cutanées et des ‘’boutons’’ apparaissent sur sa  peau », a-t-il fait savoir.

Sa vitesse de contamination est très supérieure et régulière. « Cette maladie pandémique se transmet par la peau, la respiration. Les agents de la propagation sont l’air, la poussière, les contacts interhumains », a démontré le docteur Ngbo-Dibélé.

Selon lui,  pour lutter contre cette maladie, « il est important d’avoir un kit complet constitué entre autres, des antis paludéins, pour faire chuter la fièvre, des collyres pour effacer la conjonctivite liée à la rougeole et  des antis inflammatoires », a-t-il relevé.

Publicités
Comments
One Response to “Bangui : L’épidémie de la rougeole se généralise”
  1. GBAGBA Fernand Etienne dit :

    Prière revoir le titre de votre article en « L’Epidémie de rougeole se généralise » car une pandémie est une épidémie qui touchent les pays dans les 5 continents du monde entier (c’est pourquoi on parle de pandémie du VIH – SIDA)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :