Obo : Deux victimes de la LRA sont sorties de leur captivité

Obo,21fév.13(RJDH)-Deux personnes enlevées  par les rebelles ougandais  de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) de Joseph Kony, depuis une dizaine d’années sont sorties de leur captivité et ont été remises le mercredi 20 février aux autorités de la ville de Rafaï (sud-est).

L’information  a été livrée à la Radio Zéréda ce jeudi par un officier des Force armées Centrafricaines (FACA) basées à Rafaï.

Selon la source, le premier captif âgé de 25 ans est de la nationalité ougandaise. Il a été kidnappé dès l’âge de 10 ans au village Kengoumbakiri dans son pays d’origine. Le second de la nationalité congolaise est âgé de 20 ans. Celui-ci a été enlevé depuis 2008   dans le village de Faradie en République démocratique du Congo

L’officier centrafricain a également relevé que ces deux personnes ont réussi à s’échapper le 10 février,  lors d’une attaque lancée contre la LRA aux environs de la rivière Vovodo. Elles seront remises aux forces tripartites basées à Obo pour être rapatriées dans leurs pays d’origine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 464 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :