Bangui : En commun accord, un moyen pour la paix d’après les femmes de Centrafrique

Bangui, 5 mars 2013 (RJDH) – Environ 80 stands installés sur l’espace de la cathédrale Immaculée Conception de Bangui. Une exposition des femmes des différentes confessions religieuses de la Centrafrique, en prélude à la journée internationale de la femme qui sera célébrée ce 8 mai.

L’installation d’un stand est subordonnée au versement d’un frais allant de 15 000 à 20 000 FCFA. Selon Clémence Ngoussayo, trésorière générale adjointe des femmes catholiques, « les femmes s’entendent bien et c’est ce que nous sommes en train de rechercher. Nous cherchons à consolider la paix, et c’est ce qui est  en train d’être fait par ces femmes ».

Clémence Ngoussayo affirme que l’objectif fixé cette année est de construire plus de 100 hangars pour permettre aux femmes de toutes les communautés religieuses de vendre leurs produits. « Pour cultiver la paix en Centrafrique, nous devons laisser de côté la discrimination, les considérations religieuses, le tribalisme et agissons comme une seule femme », a dit la trésorière générale adjointe des femmes catholiques.

Le constat fait par le RJDH sur les lieux de l’exposition est qu’il y a de l’ambiance sur fond de musiques religieuses et répondant à tous les goûts des chrétiens et des musulmans. Les visiteurs vont et viennent, discutant les prix des articles exposés.

« Je viens exposer et vendre mes objets d’art parmi ces femmes. Ce qui me marque, c’est l’accueil des organisatrices. Il n’y a pas de discrimination. Si toute la population de Centrafrique vivait cette ambiance, nous pourrons parler de la paix. C’est mon souhait », a souligné François Djéko-Kossi, technicien de brasserie en retraite à Bangui qui fait partie des rares hommes qui ont également installé leur commerce.

Il souhaite que la coordination des femmes chrétiennes organise de telles activités en province afin que les autres femmes s’affichent et exposent leurs produits. « La vie n’est pas seulement à Bangui, il est important que la journée de la femme soit manifestée en province », a-t-il ajouté.

Advertisements
Comments
One Response to “Bangui : En commun accord, un moyen pour la paix d’après les femmes de Centrafrique”
  1. matongo dit :

    La paix vaut plus que de l or

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 460 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :