Bangui : Les femmes initiées à vaincre l’extrême pauvreté

Bangui, 12 mars 2013 (RJDH) – Les femmes membres de l’Association des femmes d’affaires de Centrafrique (AFAC), ont été entretenues ce matin sur la ‘’cause de la pauvreté des pays riches d’Afrique’’. Cette conférence-débat fait suite à la célébration de la journée internationale des femmes du 8 mars, dont tout le mois est consacré. Une initiative du directeur de l’œuvre des pèlerins de Saint Michel basée au Canada, Marcel Lefebvre.

Une trentaine de femmes d’affaires ont suivi, dans la salle de conférence de Chambre de Commerce, l’exposé du prêtre Marcel Lefebvre qui a montré les causes de la pauvreté des pays d’Afrique nonobstant leurs richesses combien illimitées.

« Le monde est dirigé par un groupuscule de banquiers qui monopolisent, au détriment de l’Etat, son pouvoir régalien et qu’ils manipulent à leur profit, avec la complicité des dirigeants », a-t-il expliqué.

« Si chaque pays essaie d’user de son pouvoir régalien en battant par exemple sa propre monnaie, à l’heure actuelle on n’aurait pas connu cette grande inégalité entre les riches et les pauvres que nous connaissons. Si encore chaque association, chaque commune met en place un système propre à elle pour faire circuler leurs richesses cela aiderait beaucoup les peuples d’Afrique à contourner le système très contraignant des institutions financières et monétaires internationales », a-t-il poursuivi.

Les femmes qui ont participé à ce débat se disent ravies et édifiées. Elles pensent s’organiser dans les jours à venir pour mettre en œuvre les conseils de ce prêtre. « Je suis très ravie et encouragée par cette conférence qui nous a permises de voir pourquoi notre pays ne décolle pas. Même si c’est dur au niveau international, nous les femmes de Centrafrique, pouvons faire quelque chose pour le développement de notre pays, vu que nous sommes plus de 50% de la population », a déclaré Rosalie Mologbama Koudouguéré, consultante internationale ayant pris part à la conférence.

La présidente de l’AFAC, Joséphine Dejean a montré le contexte de cette conférence-débat qui, selon elle devrait avoir lieu depuis l’année passée mais compte tenu de leur calendrier, leur a donné des pistes et des stratégies pour sortir de l’ornière. Des rencontres entres les Associations des femmes de Centrafrique sont prévues pour des orientations et des plans d’actions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :