Rafaï : La ville ménacée par la Séléka

Rafaï, 13 mars 2013 (RJDH) – La ville de Rafaï est menacée d’être prise par les rebelles de la coalition Séléka.  Ces éléments qui ont pris  la ville de Bangassou le lundi 11 mars, se sont  lancés à la poursuite des éléments des Forces armées centrafricaines (FACA), qui se sont  repliés dans cette région.

Le réseau téléphonique est coupé à Rafaï et il est difficile d’établir de contact dans la région. Joint depuis Zémio, plusieurs personnes ont fait savoir que des éléments des FACA, qui avaient été attaqués à Bangassou, sont arrivés depuis mercredi soir dans la ville. « Ils sont arrivés à bord de cinq véhicules dont l’un est surmonté de mitraillette », a mentionné une autorité locale.

Cette source a aussi mentionné que les rebelles auraient également l’intension de poursuivre leur marche vers Rafaï et Zémio. « C’est justement pour récupérer les véhicules et les matériels des FACA », a-t-elle complété.

Du côté des autorités de Bangui, les réactions ne restent que dans les condamnations. Les membres de la Séléka qui ont intégré le gouvernement d’Union nationale, ont attribué ces attaques aux éléments incontrôlés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :