Boali : Un homme rendu borgne par son épouse

Boali, 14 mars 2013 (RJDH) – Un homme a été grièvement blessé par son épouse, le mardi 12 mars à Boali (sud-ouest). La victime est devenue borgne à la suite de cette agression. La présumée coupable est gardée à vue à la gendarmerie.

D’après les faits relatés par Radio ICDI, le couple vivait séparément depuis des mois, suite à un malentendu conjugal. C’est quand l’agressé est venu récupérer ses effets au domicile familial, que sa femme l’a blessé à l’aide d’une hache.

Après des analyses médicales, l’assistant opératoire de l’hôpital sous-préfectoral de Boali, Gabriel Zimao, a confirmé que   la victime est devenue un borgne. « Il n’y a plus rien à faire, il a perdu son œil droit. La plaie a une profondeur de trois centimètres et six centimètres de longueur », a-t-il expliqué.

La même source précise que, l’homme agressé est transféré à Bangui pour des soins intenses, car le centre manque du matériel approprié pour de tel cas d’urgence.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 460 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :