Bangui : Les retraités du secteur public réclament 13 trimestres d’arriérés de pensions

Bangui, 19 mars 2013- Les retraités du secteur public ont manifesté ce mardi 19 mars, devant le trésor public, pour réclamer du gouvernement le payement de 13 trimestres de leur arriéré de pensions.

Thomas Yangakola, président du collectif de ces retraités a affirmé que leur mouvement a pour but de revendiquer les neuf trimestres d’arriéré depuis l’époque de l’ancien président  Ange Félix Patassé et les quatre trimestres non payés du régime du président François Bozizé.

« Nous avons travaillé pour ce pays et aujourd’hui c’est un devoir pour l’Etat de nous payer les pensions qui représentent nos souffrances quand nous étions encore en fonction. Nous avons des familles à notre charge », a déclaré l’une des manifestants,  Christine Yamodo, avant d’ajouter que la plupart des retraités sont considérés aujourd’hui comme des mendiants.

Auguste Baldé un policier à la retraite, a quant à lui remis en cause la déclaration du directeur général du trésor public qui a affirmé que « la banque ne dispose pas d’argent actuellement pour payer les retraités, à cause de la crise actuelle dans le pays ».

Ces manifestants ont été dispersés quelques heures après par des éléments des forces de l’ordre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 460 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :