Bangui : Les chefs d’Etats de l’Afrique centrale se penchent sur la crise centrafricaine

Bangui, 29 mars 2013 (RJDH) – Un sommet extraordinaire des pays membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) sur la crise centrafricaine devrait se tenir ce 3 avril à prochain à Ndjamena. L’annonce est faite le 28 mars à la radio nationale tchadienne.

D’après la radio nationale tchadienne, « après examen de la situation qui prévaut à Bangui avec la prise de pouvoir par la Séléka, le président Idriss Déby Itno a annoncé que Ndjamena allait abriter, le 3 avril prochain, un sommet extraordinaire consacré à la crise en RCA ».

La radio de mentionné que « le sommet de la capitale tchadienne étudiera les possibilités de revenir à l’accord de Libreville ».

Pendant ce temps, des médias internationaux mentionnent que l’ancien président François Bozizé en fuite vers le Cameroun, sera installé prochainement et provisoirement au Bénin. « Il aurait préféré un pays de l’Afrique centrale comme pays d’accueil, mais depuis sa chute, le président Bozizé n’arrive plus à parler au téléphone à ses pairs de la sous-région. En désespoir de cause, c’est finalement le Bénin qu’il sollicite », a mentionné un média.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 460 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :