Bangui : La société civile exige la tenue d’une conférence nationale

Bangui, 5 avril 2013 (RJDH) – Les organisations membres de la  société civile centrafricaine ont présenté leur point de vue sur la crise que traverse la Centrafrique, dans une conférence de presse tenue ce matin à Bangui. Il s’agit également pour elle de présenter leur rapport sur le sommet des chefs des Etats membres de la CEEAC, tenue le 3 avril dernier à Ndjamena au Tchad, dont elles étaient participants.

« L’urgence et la nécessité d’une conférence nationale s’imposent et se passent de tout commentaire si l’on veut donner une chance à ce pays (La Centrafrique, NDLR) de ne pas prendre le chemin peu recommandable de la Somalie », a dit Fulgence Zenteh, l’un des membres de la Société civile.

Pour mesures d’urgence et afin de relancer l’économie de base, les organisations membres de la Société civile réclament des nouvelles autorités « le rétablissement sans délai de la communication sur l’ensemble du territoire pour faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire, la cessation immédiate des tirs injustifiés, des pillages méthodiques et ciblés et le cantonnement effectif des éléments de la Séléka ainsi que l’arrêt de la formation militaire desdits éléments ».

Pour préserver la paix et l’unité nationale, ces organisations demandent instamment « un profond remaniement du gouvernement de transition constitué le 31 mars 2013 en tenant compte des équilibres géopolitiques, du genre et en privilégiant la compétence avérée ».

Par conséquent, la société civile s’abstient de participer à ce gouvernement d’Union nationale. Bruno Hyacinthe Gbiegba, l’un des représentants de la société civile au sommet de Ndjamena, « nous ne pouvons pas être juge et partie. Nous sommes disposés à servir dans d’autres instances de transition à l’exemple du Conseil national de transition ».

Les organisations de la société civile exigent également la constitution d’une enquête internationale pour faire lumière sur les violations des droits humanitaires dans les dix dernières années que le pays a connues.

Elles attendent participer pleinement dans cette période de transition. Pour ce fait, elles exigent leur implication dans les travaux préliminaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :