Bouar : Deux personnes tuées dans un accident de circulation

Deux  personnes sont mortes des suites d’un accident de circulation survenu le  vendredi 5 avril dans la commune de Koundé à 150 kilomètres  de la ville de Bouar (Ouest). Plusieurs blessés ont été également enregistrés.  La consommation de la drogue par l’un des conducteurs des deux véhicules serait à l’origine de cet accident.

Il s’agit de deux véhicules qui  étaient en provenance de la ville de Garoua-Boulaye à destination de la ville de Bouar qui se sont heurtés.  D’après les faits rapportés par le maire de la commune de Baboua, David Barbou, le chauffeur d’un des véhicules a conduit sous l’emprise de la drogue. C’est ainsi qu’il a percuté  un taxi qui lui aussi était en circulation.

« C’est suite à l’excès de vitesse du conducteur du camion  et  sous l’emprise d’un  stupéfiant qu’il consomme souvent qu’il a perdu le contrôle de son volant afin de percuter la  voiture  qui circulait devant lui », a expliqué  David Barbou.

Les blessés ont été  évacués à l’hôpital de Garoua-Boulaye, ville frontalière avec le Cameroun pour des soins.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 460 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :