Bangui : Encore des exactions des éléments de la Séléka

Bangui, 10 avril 2013 (RJDH) – Les habitants du quartier Ndress dans le 4ème arrondissement de Bangui ont été victimes le mardi 8 avril, des scènes de pillages et d’exactions commises par les éléments de la Séléka. Par contre au quartier Kaka-Mangoulou, dans le même arrondissement, un élément de la Séléka aurait été tué, alors qu’il voulait avec ces compagnons d’arme prendre par la force le véhicule d’un officier des forces armées centrafricaines (FACA).

Selon le témoignage d’un habitant de cette localité qui a requis l’anonymat, les éléments de la Séléka étaient venus dans le but de piller la maison d’un ancien élément de la garde présidentielle. « La population s’est opposée à cet acte. C’est ainsi qu’ils ont commencé à tirer sur tout ce qui bouge et en opérant des pillages, maison par maison », a-t-il dit.

La même source a par ailleurs souligné que plusieurs personnes, en majorité des femmes et des enfants ont fui leurs domiciles pour trouver refuge dans les quartiers environnants. « La population était dans la panique hier à cause des tirs des éléments de la Séléka. Plusieurs personnes ont fui leurs domiciles et les rebelles ont profité de l’occasion pour piller les maisons. Ils ont voulu même amener par la force une fille du quartier à leur colonel. Mais c’est grâce à l’intervention des jeunes du quartier que la fille a eu la vie sauve », a-t-expliqué.

Cette source a par ailleurs précisé que ces hommes ont promis revenir dans les jours à venir « pour procéder au nettoyage dudit quartier ».

Au quartier Kaka-Mangoulou, un élément de la Séléka aurait été tué en voulant voler le véhicule d’un capitaine des FACA. D’après un témoin qui a vécu les faits « Ils étaient au nombre de six à bord d’un véhicule  Pick-up. Une fois arrivée, ils ont ouvert le feu  au domicile de cet officier qui serait déjà en fuite et dont la maison est gardée par son petit frère ».

Il poursuit en disant que « c’est ainsi qu’après avoir tenté en vain de récupérer le véhicule en question à défaut des pneus enlevés, que ces éléments ont saccagé la maison. Et juste au moment qu’ils voulaient se retirer du lieu de leur forfait que le cadet du propriétaire de la maison qui était dans sa cachette muni d’une arme Kalachnikov a tiré sur eux. L’un d’eux a finalement trouvé la mort ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :