Bangui : Une personne tuée par la Séléka et la population proteste

Bangui, 11 avril 2013 (RJDH)-Un jeune homme conducteur de mototaxi a été tué dans la nuit mercredi 10 au jeudi 11 avril par des éléments de la coalition Séléka dans le 8ème arrondissement de Bangui. La population de cette localité a marché ce matin  pour protester contre cet incident et les exactions commises par la Séléka dans cette localité. Cinq personnes ont été blessées par balles au moment de la marche, par les éléments rebelles qui ont ouvert le feu sur les manifestants.

Le corps de la victime, attaché sur un pousse-pousse, entouré du drapeau de la République centrafricaine, était trainé par les manifestants sur l’avenu des martyrs. Ils ont remonté en suite sur l’avenue de l’indépendance pour se diriger vers l’hôtel Leadger Plazza, résidence provisoire du nouveau président centrafricain autoproclamé, Michel Djotodia.

La foule sera stoppée au niveau du siège de l’Assemblée  nationale, à environ 500 mètres de l’hôtel, par une équipe de la Séléka, constituée en patrouille militaire et les éléments de la Fomac. Les manifestants  sont alors retournés, pour se rendre à la morgue de l’hôpital communautaire de Bangui pour déposer le corps.

D’après les faits rapportés par les proches parents de la victime, le jeune homme était sur sa moto et rentrait chez lui. Pendant ce temps, les hommes de la Séléka  sont cachés dans un coin de la rue et ont ouvert le feu sur lui. « Quand il est tombé par terre, les assaillants ont pris sa moto et ils sont partis », a relaté la source.

« Nous ne pouvons plus supporter les exactions des hommes de la Séléka, c’est pourquoi nous avons décidé de nous rendre avec le corps de notre collaborateur à la résidence du leader de la coalition Séléka, Michel Djotodia, pour que celui-ci nous trouve une solution », a martelé un membre du bureau de l’association des conducteurs de mototaxi du marché combattant.

Pendant la marche de protestation certains éléments de la coalition Séléka qui détiennent encore les armes et qui sont dans les quartiers de la capitale ont tiré sur les manifestants. Cinq personnes ont reçu des balles et se trouvent actuellement à l’hôpital communautaire de Bangui. Le délégué des conducteurs de mototaxi de cette localité a également été blessé.

Les nouvelles autorités de Bangui ne  se sont pas encore prononcées sur ce nouvel incident qui vient s’ajouter à longue liste d’autres, qu’a connus le pays, depuis la prise du pouvoir par les rebelles de la coalition Séléka.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 464 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :