Bangui : La population terrorisée par les hommes de la Séléka

Bangui, 15 avril (RJDH)- La population de la capitale centrafricaine est terrorisée par les hommes de la Séléka, suite aux opérations du désarmement dans le 4ème et le 7ème arrondissement de la ville. Une activité qui s’est transformée en scène de pillage et a entrainé plusieurs morts et des blessés, le dimanche 14 avril. Plusieurs personnes habitant ces localités ont fuit pour trouver refuge dans d’autres quartiers de la ville.

Il s’agit de la poursuite des opérations du désarment enclenchées le mercredi 10 avril et qui se poursuivent. Après le 3ème et le 5ème arrondissement de la ville de Bangui, l’équipe du désarment s’est rendue dans le  7ème arrondissement. Mais cette activité va mal tourner pour les habitants de cette localité ainsi que les éléments de la Séléka.

« Les hommes de la Séléka ont couvert le quartier sous prétexte qu’ils sont venus rechercher des armes que l’ancien président François Bozizé aurait distribuées aux jeunes. Mais quand ils rentrent dans la maison, ils prennent tous les objets de valeurs qu’ils trouvent », a relaté un habitant de quartier Ouango dans le 7ème arrondissement de Bangui.

Une autre source précise que face à cette situation certains jeunes de la localité ont protesté contre le pillage de leur bien c’est ainsi que les hommes de la Séléka ont commencé à faire des tirs sporadiques, certaines personnes ont reçu des balles perdues et sont mortes,  d’autres ont été blessées et transférées dans les centres de santé.

D’après les témoignages recueillis le dimanche auprès des habitants du quartier Boy-rabe qui fuyaient les exactions, les hommes de la Séléka ont fait irruption dans le quartier et commençaient à faire des tirs en l’air. Certains jeunes du quartier qui possèdent des armes commençaient à riposter. « C’est ce qui a poussé les rebelles de la Séléka à entrer dans les quartiers et ont commencé à fouiller dans chaque maisons », a-t-il réalité.

Après les tirs qui ont fait des victimes, la population commence à évacuer les lieux. « Les éléments de la Séléka se sont livrés à des scènes de pillages,  ils vont des maisons en maisons », a ajouté une autre source.

Le bilan provisoire  établit par le Comité internationale de la Croix-Rouge fait état de 17 corps ramassés dans le 4ème et le 7ème arrondissement de Bangui et 47 personnes  blessées par balles.

Une situation qui a plongé la population dans la peur depuis le samedi, plusieurs personnes habitant le 4ème et le 7ème arrondissement de Bangui ont évacué les lieux. Des séries de scènes de violences se multiplient dans le secteur et les tirs d’armes continuent à se faire écouter.

Des éléments mal intentionnés de la coalition Séléka continuent de perpétrer des actes de vandalisme  sur la population de Bangui.

Un élément de la coalition Séléka a saisi ce matin un téléphone portable d’un homme d’une quarantaine à la gare des bus du marché Gobongo, localité située dans le 4ème arrondissement de Bangui. Cet homme a interpellé la patrouille d’intervention rapide de la Séléka en circulation dans le secteur, cette dernière lui a restitué son portable.

« Il s’agit des personnes pro-Bozizé, à qui il a distribué les armes de guerre et les armes blanches qui ont voulu emmener le désordre et la division au sein de la population centrafricaine. Les éléments de la Séléka ont été tués par ces personnes mal intentionnées au quartier Boy-rabe », déclaré le président centrafricain et leader de la coalition Séléka Michel Djotodia, dans la soirée du dimanche après l’évènement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 462 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :