Bangui : La population s’indigne des opérations du désarmement de la Séléka

Bangui, 16 avril 2013 (RJDH)-La population se dit indignée des opérations du désarmement enclenchées depuis le début de la semaine dernière dans les  arrondissements de Bangui. Certaines personnes pensent que c’est une opération qui consiste à piller, par contre d’autres affirment que c’est une manière pour la Séléka de s’en prendre à la population des quartiers hostiles à la prise de pouvoir de cette coalition rebelle.

« Pour moi c’est une opération qui ne consiste pas à chercher les armes. Mais c’est pour voler les biens des populations. Quand ils étaient arrivés chez moi par exemple, ils ont emporté tout ce que je possèdait. Ils ont vidés mon salon », a déclaré Brice Nganatoua, un habitant du quartier Boy-Rabe qui a trouvé refuge au quartier combattant.

Pour Félicité Yassio, habitant le même quartier, « les éléments de la Séléka sont à la recherche des biens des particuliers et non à la recherche des armes comme le prétendent leurs leaders. Nous sommes surpris de voire une opération du désarmement tournée en une opération de vole, de viol et des pillages ».

Quand à Flaviens Yanganda, si c’est vraiment une opération du désarmement, les éléments de la Force multinationale devraient être associés. « Je ne comprends pas pourquoi, les forces de la Fomac ne sont pas incluses dans cette opération. Donc je pense que les choses sont bel et bien préparées à l’avance », a-t-il ajouté.

Pour d’autres personnes, c’est une occasion pour les leaders de la Séléka, de faire le ratissage des quartiers qui abritent les proches, de l’ancien président François Bozizé.

« Personnellement, je confirme que cette opération vise les quartiers que les Séléka pensent que la population est contre leur prise de pouvoir par la force. L’autre raison est que les éléments de la Séléka profitent pour en finir avec les anciens proches de Bozizé qui sont pour la plupart résidents dans notre quartier », a dit un habitant de Fouh, qui a requis l’anonymat.

La même source a par ailleurs dénoncé la déclaration du président Michel Djotodja, qui a affirmé que la population du 4ème et 7ème arrondissement avait reçu des armes de guerre et des armes blanches, distribuées par l’ancien régime pour combattre les éléments de la Séléka.

« C’est une déclaration indigne d’un président de la République. Nous ne sommes pas des militaires pour qu’on puisse nous distribuer les armes. Aujourd’hui les gens ont tout perdu. Donc il est de son devoir en tant que chef suprême des armées de ramener ses troupes à la discipline », a  conclu cette source.

Les coups de feu se font entendre encore dans le quartier de Boy-rabe ce matin. Certaines personnes qui n’ont pas pris fuite sont obligées de quitter les lieux. Toute fois les éléments de la Fomac  sont attendus à Bangui pour assurer la sécurité sur le territoire.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 460 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :