Nola : Une personne tuée et plusieurs autres blessées par des éléments de la Séléka

Nola, 19 avril 2013 (RJDH)-Un jeune homme, âgé de 19 ans,  a été tué le jeudi 18 avril par des hommes de la coalition Séléka, dans la ville de Nola. Cet incident fait suite à une mésentente entre deux personnes issues de la communauté chrétienne et  musulmane. Une situation qui a vu l’intervention de ces hommes en arme. Plusieurs personnes ont été blessées et transférées à l’hôpital de la localité.

D’après les témoignages recueillis auprès des habitants de la localité joints par le RJDH, ce vendredi 19 avril, il s’agit d’une dispute qui a opposé  un chrétien et  musulman.  La seconde personne a poignardé son adversaire, avant de faire appel aux hommes de la Séléka qui sont intervenus et ont fait des tirs à bout pourtant sur la population.

« Ils ont ouvert le feu sur les habitants, par la suite le jeune homme a  été blessé et mort sur le coup. D’autres personnes ont reçu des balles et se trouvent présentement à l’hôpital. Dans la foulée, un jeune aurait arraché le chargeur garni appartenant aux éléments de la coalition Séléka. Ces derniers ont promis revenir dans la ville ce jour afin de fouiller les maisons à la recherche du chargeur », a relaté un habitant de la localité qui requiert l’anonymat.

Une autre source a précisé que  tout l’après midi de la journée était marqué par des tirs. Les quelques personnes qui sont restées dans la ville ont de nouveau quitté les lieux.  Le corps de la victime a été inhumé ce matin.

Publicités
Comments
One Response to “Nola : Une personne tuée et plusieurs autres blessées par des éléments de la Séléka”
  1. Jean Baptiste MBINGAZO dit :

    Prière d’informer DJOTGJA DAFFANE GANZAMBETI et compagnie. Eux qui attribuent l’insécurité aux anciens proches de Bozize « Nostliques »
    Franchement il que cela cesse. Le musulman de Centrafrique est devenu intouchable même s’il est impliqué dans une controverse civil. L’unité national ne saurait se réaliser sur ses bases. Ce n’est pas aujourd’hui que sont arrivés les musulmans dans le pays. Cette cohabitation a derrière elle des décennies. Pourquoi alors diviser et opposer ce peuple qui a toujours vécu ensemble les défits de la paupérisation à eux imposé par des dirigeants peu soucieux des problèmes du centrafricain en général ? Que les nouvelles autorités puissent arrêter tôt cette dégradation de du tissu social. Si non l’humiliation engendrera la haine et la révolte de l’opprimé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :