Bangui : Les Nations Unies se disent préoccupées de la situation en RCA

Bangui, 23 avril (RJDH) – Le secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politique Jeffrey Felman, a affirmé lundi 22 avril  à Bangui que les Nations Unies sont préoccupées de la situation que traverse la Centrafrique. Une affirmation faite, lors d’une conférence de presse, de la fin de sa mission dans le pays.

Le but de la visite de travail de Jeffrey Feltman est de discuter de la situation en Centrafrique, avec toutes les entités politiques et les organisations de la société civile. Le secrétaire général de l’ONU aux affaires politiques, a mentionné qu’avant son arrivée à Bangui, il a rencontré le 1er ministre Nicolas Tiangaye au Cameroun, où ils ont fait le point sur la situation dans le pays.

Le secrétaire général adjoint a fait savoir que le système des Nations-Unies a condamné les tueries et les violations de tout  genre qui persistent encore dans le pays, dont l’enrôlement des enfants dans le conflit armé.

Selon lui, l’état dans lequel les centrafricains se trouvent est plus préoccupant. L’absence de la sécurité et la paix, la libre circulation des personnes et des biens demeurent des points importants. Il est urgent de rétablir l’ordre public et la sécurité dans le pays afin de protéger les civils contre les violations et les abus.

Il a ensuite rappelé aux autorités qui ont pris le pouvoir par la force, de faire de leur mieux pour assumer la responsabilité en contrôlant les éléments sous leur commandement. « Aucun acte de violence ne restera impuni », a-t-il martelé. « Les pillages des bureaux et des édifices publics, les violences, ont des conséquences dévastatrices sur la population », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne l’aide et la sécurité, Jeffrey Feltman a souligné que tous les acteurs y compris les membres de la Séléka doivent assurer la sécurité des humanitaires pour la distribution de  l’assistance et de l’aide d’urgence.

Le secrétaire général adjoint a réitéré aux dirigeants de cette période de transition, d’observer scrupuleusement les accords de Libreville. Le diplomate onusien a précisé que le retour à l’ordre constitutionnel va de paire avec la sécurité, la paix, en considérant la décision des Etats membres de la CEEAC, de l’union Européenne et le système des Nations Unies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :