Bangui : Le Secrétaire général de l’ONU plaide pour une presse libre

Bangui, 03 avril 2013 (RJDH) – La liberté d’expression est la pierre angulaire de la bonne gouvernance, du développement durable et d’une paix et d’une sécurité durable. Une  déclaration faite par le Secrétaire générale de l’organisation des Nations unies (ONU), Ban-Ki Moon, à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse. En Centrafrique cette journée est marquée par une rencontre entre le président de la République Michel Djotodia et les professionnels des médias.

Dans sa déclaration, le Secrétaire général de l’ONU a affirmé que chaque jour, des journalistes et des professionnels de la presse subissent partout dans le monde des intimidations, des menaces et des violences de la part de gouvernements, d’entreprises, de groupes criminels ou d’autres forces qui cherchent à les réduire en silence ou à les censurer.

« Les risques que les journalistes doivent affronter, qu’ils travaillent pour des médias traditionnels, radio, presse écrite ou télévision, ou pour des médias sociaux plus populaires (blogs, reportage citoyen), sont de plus en plus grands », a-t-il dit.

Il poursuit en disant : « prises dans leur ensemble, toutes ces tragédies individuelles constituent une attaque contre le droit des gens de savoir la vérité. Je trouve particulièrement préoccupant de voir que si peu de responsables aient été punis ».

Les Nations Unies ont adopté un plan d’action sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité dans l’objectif d’éveiller les consciences et d’encourager la prise de mesures concrètes pour permettre aux journalistes de travailler dans un environnement libre et sûr.

« Engageons-nous à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que les journalistes puissent tous, sans exception, faire le travail qui est le leur. S’ils peuvent parler sans crainte, c’est nous tous qui en bénéficions », a-t-il conclu.

Le thème retenu pour cette journée est « Parler sans crainte : assurer la liberté d’expression dans tous les médias ». Selon le classement du reporter sans frontière, sur 179 pays, la République centrafricaine occupe le 65ème rang, devant la République de Tonga et derrière la Croatie. Toutefois, à l’exception de la rencontre entre les journalistes et le président Michel Djotodja, aucune manifestation n’est organisée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :