Nola : La population contrainte de faire une marche de soutien à la Séléka

Nola, 8 mai 2013 (RJDH) – Des éléments de la Séléka qui sont basés dans la ville de Nola (sud) ont contraint la population de cette localité, à prendre part à une marche de soutien, à leur faveur. Une activité  qu’ils ont organisée le lundi 6 mai.

Les éléments de la Séléka qui se trouvent dans la ville ont demandé à la population de faire une marche de soutien à leur faveur. Devant le refus de certaines personnes, quelques éléments de la séléka ont fait une descente dans chaque quartier et ont forcé les gens à sortir sur la route pour faire la marche, a rapporté un habitant de Nola.

« Compte tenue de la violence que ces hommes en arme exercent sur la population,  nous étions obligés de sortir pour participer à leur marche. Pour eux,  le but est de gagner la confiance de la population, malgré tout ce qu’ils nous ont fait  subir », a-t-il dit.

Cependant, une fille de 20 ans et sa mère ont été violées dans la nuit du 4 au 5 mai dans cette ville, par des éléments de la Séléka. Un homme d’une soixantaine d’années, responsable de ce ménage a par ailleurs été également enlevé et une maison incendiée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 458 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :