Bangui : 187 cas de rougeole enregistrés dans l’Ombella-M’poko

Investigation d'épidémie de rougeole en République Centrafricaine (Photo MSF)

Bangui, 13 mai 2013 (RJDH) – Environ 187 cas de rougeole ont été enregistrés chez les enfants de moins de cinq ans, de janvier à février dans la préfecture de l’Ombella M’poko (sud-ouest). La prise en charge des victimes pose problème. Le médecin chef de district sanitaire de Bossembelé, Eugène Kanga, lance un SOS aux autorités compétentes.

« De janvier à février, nous avons enregistré 187 cas de rougeole chez les enfants de zéro à  cinq ans. Nous sommes déjà au mois de mai, nous nous interrogeons sur ce qui se passe maintenant, puisque la rougeole est une maladie contagieuse », a mentionné le responsable du district de Bossembelé.

Le médecin chef de district sanitaire de Bossembele a précisé que cette maladie a été signalée  dans les sous-préfectures de Boali, de Bossembelé, de Yaloké et de Londo.  Le rapport en vue d’une éventuelle intervention a été établie et déposé au ministère de la santé, mais la prise en charge médicale pose problème jusque là.

La même source a relevé que tous les  prélèvements faits dans les différentes sous-préfectures ont été positifs. La situation des enfants à Yaloké et ceux dans le chantier minier de Gaga, semble être urgente. « Une campagne vaccinale de riposte s’avère urgente, afin d’éviter que cette maladie devienne une épidémie », a suggéré Docteur Kanga.

« Il est urgent que l’organisation mondiale de la santé (OMS), et les structures sanitaires compétentes répondent rapidement, afin d’arrêter l’avancée de la rougeole. Nous attendons avec impatience la réponse à notre demande formulée aux autorités compétentes du ministère de la santé publique », a-t-il souligné.

Le directeur du Programme élargi de vaccination (PEV), le docteur Thomas D’Aquin Koya Zegbe, joint par le RJDH ce matin a fait savoir que sa structure n’est pas opérationnelle et ne pouvant pas répondre à une quelconque demande. Les locaux du PEV n’ont pas été épargnés des actes de vandalisme perpétrés pendant l’occupation de la ville de Bangui par les éléments de la Séléka.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 458 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :