Bouar : Encore des cas vol des éléments de la Séléka

Bouar, 13 mai 2013 (RJDH) – Les éléments de la Séléka ont fait irruption dans la concession du programme alimentaire mondial (PAM), la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 mai, à Bouar (ouest). Ils ont emporté deux mille litres de Gas-oil, onze cartons d’huile végétale destinés à la population vulnérable.

« C’est la deuxième fois que ces éléments sont venus voler du carburant et de l’huile végétale. Ils sont partis avec un nombre considérable de cartons d’huile et dix futs de deux cent litres de carburant. Chaque emballage contient un bidon de vingt litre d’huile végétale », a expliqué un responsable de l’antenne du PAM.

Selon les explications, les rebelles seraient de commun accord avec leur responsable hiérarchique, pour commettre le forfait. L’un des éléments de la Séléka qui a participé à ce vol a fait savoir que l’ordre d’opérer était provenu de leur chef hiérarchique.

La population a, quant à elle témoigné que les éléments de la Séléka continuent à semer la panique dans la Nana Mambéré en général et à Bouar en particulier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 458 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :