Boali : Vers la lutte contre la transmission du VIH/sida parents enfants

Boali, 15 mai 2013 (RJDH) – Les leaders communautaires et les paires éducateurs de la ville de Boali (sud-ouest) ont été sensibilisés le mercredi 14 mai, sur la Prévention de la transmission parents enfants (PTPE), du VIH/sida. Une initiative des responsables du programme (PTPE) de cette localité.

Docteur Jean louis Komaya, responsable du programme PTPE de la ville de Bangui a fait savoir que l’implication des leaders communautaires et des paires éducateurs au programme de la PTPE permettra de réduire le taux du VHI/sida et d’éviter la transmission de cette maladie entre parents et enfants.

« Les leaders communautaires et les paires éducateurs jouent le rôle d’intermédiaire entre la population et les formations sanitaires, dans le cadre de sensibilisation. Ces derniers doivent sillonner les ménages  pour sensibiliser la population à se faire dépister », a-t-il dit.

Pour le docteur Octavie Ndanga, chef de service de la PTPE de la ville de Boali, environ 35%  des enfants nés des femmes séropositives, sont infectés, car ils ne sont pas  suivis par le programme PTPE. Elle a par la même occasion lancé un appel au groupe de soutien de ce programme et le personnel d’appui de l’hôpital de Boali, de reprendre leurs activités.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 458 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :