Bouar : Les transporteurs se plaignent des barrières illégales

Bouar, 15 mai 2013 (RJDH) – Les transporteurs se plaignent des multiples barrières illégales érigées, par des éléments de la Séléka, sur l’axe Bangui-Bouar. Une situation qui entrave la libre circulation des personnes et des biens, sur cet axe.

« Pour se rendre à Bouar, il faut traverser au moins dix barrières. Sur chaque poste de contrôle, les hommes de la Séléka qui les tiennent, exigent le versement de frais de formalité qui s’élève à 2000FCFA pour les bus et de 3000 à 4000FCFA, pour les véhicules gros porteurs. Parfois, ils soustraient entre 10 à 20 litres de carburant, pour ceux qui ne sont pas en mesure de verser les frais », a témoigné un transporteur qui a requit l’anonymat.

Il a par ailleurs souligné que sur ces barrières, on note une forte présence des éléments de la Séléka et une faible effective des éléments de la police et de la gendarmerie.

« Des pareils comportements compromettent la libre circulation des personnes et des biens. Car, la majorité des transporteurs envisagent de cesser leurs activités au cas où les autorités du pays ne prennent pas des mesures pour arrêter cette mauvaise pratique », a-t-il déploré.

Un texte signé par les anciennes autorités avait interdit les barrières illégales sur toute l’étendue du territoire Centrafricain. Mais depuis l’arrivée de la coalition Séléka au pouvoir, certaines lois sont foulées au sol.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 458 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :