Berberati : Les autorités locales réclament la reprise des activités

Berberati, 17 mai 2013 (RJDH) – La reprise des activités administratives et scolaires a été au centre d’une réunion qui a regroupé le mercredi 15 mai, Rémy Féïdangamo, préfet de la ville de Berberati (ouest) et les autorités politico-administratives de cette localité.

L’objectif de cette rencontre est de sensibiliser les agents de l’Etat et ceux du secteur privé de la ville de Berberati à reprendre leurs activités.

« Depuis le changement intervenu dans notre pays, la majorité des services publics et privés n’ont pas repris leurs activités. L’administration fonctionne au ralenti, les opérateurs économiques sont démotivés à cause des pillages de leurs biens. C’est pourquoi,  nous avons jugés utiles d’organiser cette rencontre pour échanger avec ces gens afin de les mobiliser à reprendre les activités », a dit Rémy Féïdangamo.

Un officier des Forces armées centrafricaines (FACA) qui a également pris part à cette rencontre a rassuré les agents de l’Etat, du secteur privé et les opérateurs économiques que leur sécurité sera assurée par une unité mixte, composée des FACA et des éléments de la Séléka.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 458 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :