Obo : Vers la protection des victimes de la LRA

Obo, 17 mai 2013 (RJDH) – Des  leaders communautaires, des confessions religieuses et les autorités locales, prennent part du vendredi 17 au samedi 18 mai, à un atelier  sur les techniques  de  la protection des victimes des rebelles de l’Armée de résistance du Seigneur de Joseph Kony (LRA). Une initiative de l’Association famille solidarité pour les victimes et les retournés (AFASVR), sous le financement de l’ONG internationale  ‘’Invisible Children’’.

D’après Marie Francine Nangoukouka, présidente de cette association, durant deux jours, les bénéficiaires de cette assise vont débattre autour du thème  ‘’ la connaissance générale sur des notions de victime et de leur protection ‘’.

Selon elle, les femmes sont doublements victimes, car  « après leur sortie  de captivité, la plupart d’elle est rejetée par leurs maris qui n’acceptent plus de reprendre une nouvelle  vie conjugale avec ces femmes », a-t-elle expliqué.

AFASVR a été créée en novembre 2011. Son objectif est l’accueille des enfants victimes de la LRA dont l’âge varie de 10 à 18 ans. Cette association assure la prise en charge de 23 personnes dont 16 filles, cinq  garçons et  deux filles mères.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 458 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :